Aujourd’hui, nous pleurons un être cher, qui nous a quittés dans la dignité.

Le sport Automobile Ligérien et Français, a perdu l’un de ses plus fidèles serviteurs. La  Fédération Française du Sport Automobile, le comité et la ligue Rhône-Alpes est aujourd’hui orpheline d’un de ses dirigeants passionnés, dévoués, et tout acquis à leur cause.

Mais c’est surtout, à Nous, membres du comité directeur de l’asa du forez que tu vas manquer indéfiniment.

Après une carrière riche et remplie dans ton rôle de copilote de Rallye, tu nous avais entrainé dans ta passion de l’associatif, en nous demandant de te rejoindre au sein de cette association, que tu chérissais plus que tout, et souvent au détriment de beaucoup de sacrifices humains et personnels.

Ta passion de diriger les femmes et les hommes, de fédérer et d’organiser, va nous manquer terriblement.

Sans toi à nos côtés, pour nous épauler et nous guider, j’espère que nous saurons faire face et que nous saurons être dignes de toi et de ta ligne conductrice, dans cet avenir proche mais malheureusement morose et sans saveur dorénavant.

Nous avons, à notre sens, perdu notre président le plus emblématique de l’histoire de l’asa du forez, mais comme tu nous l’avais prouvé  à maintes reprises, la vie malheureusement, doit  continuer.

Notre mission, perpétuer ton action et ton travail formidable, a aujourd’hui un goût amer mais, nous sommes sûrs que de là-haut, tu sauras, comme à ton habitude, nous guider dans nos choix et nos décisions à venir.

C’est injuste et trop difficile.

La vie est parfois, vraiment mal faite.

Au revoir l’artiste, et comme tu le disais  si souvent : « Tchao mon pote »